Covid-19, Information

La distribution de masques se poursuit le samedi 16 mai

La distribution de masques en tissu pour les habitants, démarrée le 9 mai sur Guipavas, se poursuit samedi 16 mai selon les modalités énoncées ci-dessous.

Publié le

La distribution grand public

La ville est approvisionnée à hauteur de 2500 à 5000 masques par semaine. L'équipe municipale poursuit la distribution le samedi 16 mai de deux masques par personnes.

Pour qui ?

Les Guipavasiens à partir de 11 ans (11 ans dans l’année).

Quel type de masque sera distribué ?

Il s'agit de masques dit "aternatifs", en tissu. Les agences sanitaires sont unanimes sur le fait qu'il s'agit en réalité d'un geste barrière additionnel, qui ne doit donc pas remplacer ceux déjà connus (se laver régulièrement les mains, tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, nettoyer régulièrement les surfaces souillées, rester chez soi jusqu’à disparition des symptômes) et qui s'applique en parallèle de la distanciation sociale.

Quand se déroulera la prochaine distribution ?

Elle se fera le samedi 16 mai de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Où pourra-t-on en récupérer ?

Les points de retrait sont :

  •  à l’Alizé, 90 rue commandant-Challe, pour les habitants du centre-ville,
  •  à la Maison de quartier de Coataudon (MQC), rue Maurice-Hénensal, pour ceux des quartiers  Coataudon, Tourbian et Le Rody
  •  "chez Jeannette", rue du Douvez, pour les habitants du Douvez.

Comment ?

Les habitants seront invités à venir chercher leurs masques selon un ordre alphabétique, en fonction des arrivages. Le nom marital est à utiliser pour les femmes concernées.

Le samedi 16 mai, de la lettre D à la lettre K. 

Les personnes qui n’ont pas pu se déplacer le 9 mai (dont le nom de famille commence par A, B ou C) peuvent également venir les retirer ce samedi 16 mai.

Quels seront les justificatifs à présenter ?

Pour tout retrait, il faudra présenter une pièce d’identité, un justificatif de domicile ainsi que le livret de famille pour les enfants.

La distribution est gracieuse, une participation volontaire et solidaire (en espèces ou par chèque à l’ordre du trésor public) est possible.

 

 

La ville remercie toutes les personnes qui apportent leur aide.
Chaque jour, plusieurs dizaines de couturières bénévoles s’attellent à la confection des ces masques conformes aux normes AFNOR.