Crédit photo : Le Télégramme

Information, Projet

Budget participatif : une plantation réussie au Moulin blanc

Projet lauréat de l'édition 2022-2023 du budget participatif à Guipavas et piloté par Brest métropole, la plantation de vingt arbres entre la D165 (quatre-voie entrée sud de Brest) et l’ancienne route de Palaren consiste à développer la biodiversité et protéger la plage du Moulin blanc et la promenade piétonne contre la pollution atmosphérique et le bruit.

Publié le

Un projet en faveur de la biodiversité et de l'aménagement paysager

Le projet vise à améliorer la promenade piétonne du Moulin blanc en créant un espace paysager avec des mobiliers variés et une zone sécurisée pour piétons et cyclistes. Ce site, situé en bord de littoral à la confluence des vallées du Stangalar et du Costour, abrite des plantes protégées comme les orchidées Serapias et Ophrys.

Dans le cadre des compensations écologiques liées au projet de deuxième ligne de tramway et de bus de Brest métropole, la plantation de ces arbres répond également à l'objectif de reconstitution du patrimoine végétal.

 

Une plantation réussie

 

La plantation d'arbres protecteurs sur Guipavas s'est matérialisée par la création d'une vingtaine de fosses de plantations, dans lesquelles ont été plantés des végétaux de cultures locales (chênes pedonculé et sessile, sorbiers des oiseleurs et cormiers), quelques Pins de Monterey complètent la plantation.

Les emplacements ont été choisis en dehors des stations abritant les orchidées et placées de façon à ne pas obstruer les vues sur la rade depuis la voie d'entrée de ville.

Les végétaux ont été plantés en petites tailles considérant la meilleure adaptation de jeunes sujets aux conditions climatiques particulières de bords de mer (vent et embruns salés). Néanmoins, des fosses de plantations conséquentes ont été réalisées au vu de l'absence de terre végétale.

Les travaux ont été réalisés par l'entreprise Sparfel, l'étude a mobilisé le bureau d'études Biotope pour l'évaluation environnementale des interventions.

Coût total du projet réalisé : 20 000€.

Crédit photo : Le Télégramme