Programmation annuelle

Quoi de mieux qu’un fin voilier afin de symboliser la programmation de l’Alizé* pour cette saison 2019-2020 ? Ce monocoque stylisé, œuvre d’Ewen Prigent de La boîte graphique, file fièrement sur une mer d’huile à la croisée de plusieurs courants pour inviter le public à découvrir des spectacles aux confins de styles divers et variés. Et, cette année encore, les mousses ne seront pas laissés à quai. Bienvenue à bord !

Si l’on soulignait, l’année passée, le grand retour des spectacles proposés par les producteurs locaux à l’Alizé, on s’attachera à remarquer cette saison qu’un bon coup de barre a été donné en direction du jeune public. En effet, sur la trentaine de dates programmées, près de la moitié est ouverte aux moins de 7 ans (sans compter l’incontournable Festival de Magie ou encore les festivités de Noël qui ne leur déplairont pas, non plus). Chaque mois, un rendez-vous minimum est annoncé à destination des petits moussaillons. Et, à l’image du reste de la saison, un vent d’éclectisme souffle sur ces propositions puisqu’on recense dans les filets aussi bien une comédie musicale Vampirella, the little monster, le 5 octobre que du cirque Badaboum, le 4 décembre, un clown Prélude en bleu majeur, le 1er avril, du théâtre Le loup qui voulait faire son spectacle, le 16 mai ou encore des concerts comme par exemple Babouille Bonbon, le 19 février. Le navire Alizé, hissera aussi ses voiles en direction des incontournables événements culturels du territoire que sont le festival La Becquée le 28 septembre, Grande marée les 26 et 27 novembre, le festival Théâtre à tout âge le 19 décembre ou encore les semaines de la petite enfance le 11 mars.

 

 

Cap sur l’humour

Si à bâbord les enfants auront donc de quoi s’amuser, à tribord, les parents ne devraient pas, non plus, se retrouver en cale sèche ! Cap sur l’humour dès le 19 octobre avec le film Les invisibles, présenté dans le cadre de la journée mondiale du refus de la misère. Laurent Baffie viendra ensuite taquiner le public avec quelques questions de son cru, le 31 janvier. Cauet lui succédera avec un nouveau one-man-show le 4 avril, bientôt suivi par le délirant et attachant trublion Jarry qui n’a pas son pareil pour interagir avec le public (le 15 mai). Enfin, Jean-Marie Bigard prendra son dernier quart, le 13 juin avec Il était une fois Bigard, le spectacle de ma vie avec lequel il fait ses adieux à la scène. Alors, êtes-vous prêts à embarquer pour cette nouvelle saison avec tout l’équipage de l’Alizé ? 

 

*Alizé. (Larousse) Nom masculin. Vent régulier qui souffle aux basses latitudes.

Informations annexes au site

Agenda