Covid-19, Information

Renforcement des mesures sanitaires et de l'obligation du port du masque

Le préfet du Finistère prolonge les mesures sanitaires en vigueur dans le département et les renforce pour certains lieux notamment aux abords des écoles, des collèges et des lycées, au sein des marchés de Noël et de certains lieux soumis au pass sanitaire.

Publié le

Le département du Finistère connaît actuellement, comme le reste du territoire national, une augmentation importante du taux d'incidence depuis quelques semaines. Le contexte climatique et l'approche des fêtes de fin d'année, propices à la reprise d'évènements festifs, de rassemblements et de mouvements de population, sont également favorables à la diffusion de l'épidémie.

Les obligations de port du masque sont renforcées, et s'appliquent dans les trois cas suivants jusqu’au 3 janvier 2022 :
- aux abords des écoles, collèges et lycées en raison de la survenue de nouveaux cas dans ces établissements,
au sein des marchés de Noël,
- à certains lieux soumis au pass sanitaire, en raison de la densité de population qui s'y concentre dans un espace confiné : enceintes sportives closes ou couvertes, salles de concert ou de spectacle.

Le préfet du Finistère maintient les obligations actuelles du port du masque jusqu'au 3 janvier 2022 inclus. Cette obligation s'applique à toute personne de onze ans ou plus circulant à pied dans les espaces publics suivants :
- marchés de plein air, brocantes, braderies, trocs et puces, vide-greniers et ventes au déballage ;
-  files d'attentes, notamment celles constituées pour l'accès à un établissement recevant du public ;
-  dans un rayon de cinquante mètres autour des gares ferroviaires, routières et maritimes, aux heures d'arrivée et de départ des véhicules de transport.

Le port du masque reste également obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus participant à un rassemblement revendicatif, sportif, récréatif ou culturel organisé sur la voie publique et pour lequel le respect d'une distanciation de deux mètres entre les participants est impossible, en raison notamment du nombre de participants.

 

L'évolution des indicateurs de la pandémie restera particulièrement suivie et de nouvelles mesures pourront être prises en cas de dégradation brutale.
Le préfet du Finistère rappelle que le respect des gestes barrières reste en vigueur et appelle à maintenir un haut niveau de vigilance.

 

Téléchargez l'arrêté de la préfecture du Finistère.