Des enfants jouent dans la cours de l'école Prévert.
F. Betermin / ville de Guipavas

Ecole, Enfants

Rentrée scolaire 2020 : quelles dispositions dans les écoles ?

En cette rentrée scolaire 2020, alors que les questions des parents et du corps enseignant restent nombreuses face au rebond de l'épidémie de Covid-19, la ville fait le point sur les dispositions prises dans les écoles.

Publié le

Une nouvelle version du protocole sanitaire détaillant les règles sanitaires en vigueur dans les écoles dès le 1er septembre a été publiée le 27 août 2020 par le gouvernement. L’objectif est bien d’accueillir tous les élèves, de tous les niveaux et sur l'ensemble du temps scolaire, dans le respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires.

Une rencontre a eu lieu la semaine passée entre les directions des établissements publics et la mairie pour faire un point sur les besoins et l’organisation à mettre en place.

Chaque parent sera contacté par chaque directeur/trice au sujet de l’organisation qui pourra être différente d’un établissement à l’autre. 

Les grands principes de la rentrée 2020

La distanciation physique n'est pas obligatoire lorsqu'elle n'est matériellement pas possible ou qu'elle ne permet pas d'accueillir la totalité des élèves. Néanmoins, les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves, notamment dans les salles de classe et les espaces de restauration. Dans les espaces extérieurs, la distanciation physique ne s'applique pas.

Le port d'un masque dit grand public est obligatoire pour le personnel communal, les enseignants et toute personne adulte rentrant dans un établissement : en présence des élèves et ce, tant dans les espaces clos que dans les espaces extérieurs. La ville de Guipavas a sensibilisé le personnel municipal au port du masque et a décidé de doter chaque agent du service enfance scolarisée de masques chirurgicaux.

Le lavage des mains doit être réalisé, a minima à l'arrivée dans l'école ou dans l'établissement ; avant chaque repas ; après être allé aux toilettes ; le soir avant de rentrer chez soi ou dès l'arrivée au domicile. Le lavage des mains aux lavabos peut se réaliser sans mesure de distanciation physique. Chaque point d’eau a été revu pour que du savon soit constamment à disposition.

La limitation du brassage entre groupes d'élèves (classes, groupes de classes ou niveaux) n'est pas obligatoire. Cependant, dans la majorité des établissements, une vigilance sera de mise pour limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et les croisements importants entre groupes. Les arrivées et départs sont particulièrement étudiés pour limiter au maximum les regroupements d'élèves et/ou de parents.

Par ailleurs l’entrée des adultes, autres que les professionnels, dans l’enceinte de l’établissement sera limitée

Un point sur les travaux

La période estivale a, comme à son habitude, été propice à la réalisation de travaux dans les groupes scolaires publics et garderies de la commune. 

En dehors des travaux récurrents d’entretien, la municipalité de Guipavas a injecté près de 300 000€ de gros travaux dans les établissements scolaires et garderie (ALSH Saint-Thudon) durant cet été.

  • École Louis Pergaud, réfection de la totalité de la toiture : 184 141 €
  • Groupe scolaire Maurice Hénensal, remplacement des volets roulants : 20 843 € ; réfection des éclairages (2e tranche) : 24 576 € ; réfection des faux plafonds : 26 003 € ; réfection des tracés de la cours : 3 117 €
  • Garderie / ALSH de Saint-Thudon : 27 319 €

La ville a également renouvelé du matériel technique :

  • Informatique : 15 000 €
  • Achat de sèche-linge et lave-linge, d’auto-laveuse, et d’un congélateur : 23 000 €
  • Mobilier : 19 000 €

Du changement dans les écoles

Après pratiquement 30 ans passées à la tête du groupe scolaire Maurice Hénensal, Mme Dominique Kerdraon a fait valoir ses droits à la retraite. La commune lui souhaite de profiter pleinement de son nouveau statut de retraitée !

La ville souhaite la bienvenue à Mme Delphine Floc’hlay Cotten, qui reprend donc la direction de l’école Maurice Hénensal.

Par ailleurs, Fabrice Jacob, le maire et Anne Delaroche, adjointe aux affaires scolaires, se réjouissent de l’ouverture d’une classe bilingue à l’école élémentaire Louis Pergaud.